Mpanda

La première usine devrait atteindre la clôture financière en 2021 avec une capacité de production d'environ 2,4 MW.

Le développeur Hydroneo East Africa Ltd cherche à atteindre la clôture financière de son projet hydroélectrique au fil de l'eau de 10,2 MW au Burundi d'ici 2022 grâce à un prêt de développement de 1 million de dollars de la REPP.

La construction de la centrale dans la province de Bubanza, dans le nord-ouest du Burundi, prendra environ 12 à 18 mois, de la clôture financière à l'exploitation commerciale. Mpanda Hydropower sera l'une des premières centrales hydroélectriques IPP à être commercialisées au Burundi, ce qui aura un effet de démonstration important et ouvrira la voie à une plus grande participation du secteur privé.

Aujourd'hui, le Burundi est l'un des pays les moins électrifiés au monde, avec une électrification nationale estimée à 11% et une capacité totale installée de 80MW. Une fois opérationnelle, la centrale de Mpanda augmentera la production annuelle d'électricité du Burundi de plus de 10 %, réduisant ainsi l'écart croissant entre la demande et l'offre d'électricité dans le pays tout en soutenant ses objectifs de développement durable.

À l'origine, le projet de Mpanda était une initiative gouvernementale visant à construire un barrage hydroélectrique, les travaux de construction ayant débuté en 2012 sur des conceptions antérieures. Cependant, les travaux ont été interrompus en 2015 en raison d'un manque de financement.

Le projet a ensuite été confié au secteur privé qui l'a remanié pour en faire un projet au fil de l'eau dans le cadre d'une concession de 25 ans de type BOOT (build-own-operate-transfer) avec le gouvernement burundais. La conception révisée d'Hydroneo comprend un déversoir de 10 mètres, réduisant la zone inondée de 100 à 5 hectares et ne nécessitant aucune réinstallation de population.

Le prêt de développement de la REPP sera utilisé pour cofinancer les travaux de développement en cours jusqu'à la clôture financière. L'obtention du bouclage financier permettra de débloquer 25 millions de dollars supplémentaires en dette senior pour la construction de la centrale, y compris un prêt de construction potentiel de 2,8 millions de dollars de la REPP.

Structure de financement

Signée : le 25 septembre 2020*
Type de prêt: Prêt de développement
Financiamento da REPP: 1 milhão de dólares

* Les conditions suspensives se sont réunis en juin 2021

Le projet Mpanda incarne les valeurs clés d'Hydroneo : construire des projets d'énergie propre ayant une forte contribution sociale et un impact environnemental positif. Il a été conçu pour aider à concrétiser le plan de développement national du Burundi avec la construction d'installations sanitaires et éducatives et constitue une première étape de notre partenariat à long terme avec le gouvernement du Burundi. Nous sommes ravis de joindre nos forces à celles de la REPP et de nos partenaires locaux pour répondre aux besoins toujours croissants des familles et des entreprises du Burundi.
- Samuel Zekri, CEO, Hydroneo