Powerhive Kenya

Projet de mini-réseau solaire photovoltaïque au sol pour connecter 90 000 Kenyans à l'électricité pour la première fois.

Environ 90 000 personnes vivant dans les zones rurales du Kenya devraient avoir accès à l’électricité pour la première fois après que le REPP a approuvé une ligne de financement avec obligation de résultats de 3 millions de dollars américains pour ce projet de mini-réseaux unique en son genre.

Le développeur Cloverfield Energy Services Limited (Powerhive) construit actuellement 100 mini-réseaux au sol qui fourniront une énergie propre aux communautés rurales des régions de Kisii et de Nyamira, dans le sud-ouest du Kenya, une installation qui se fera sur les cinq prochaines années..

Le mécanisme de financement de REPP permet à Powerhive d’atteindre une taille suffisante pour attirer un financement supplémentaire par emprunt et par actions, et pour continuer à construire des mini-réseaux au Kenya.

Jusqu'à présent, la société a installé 24 réseaux opérationnels avec une capacité de production totale de 900 kW, ce qui a permis à plus de 24 800 personnes d'être connectées à l'électricité pour la première fois. Une fois qu'ils seront tous opérationnels, les mini-réseaux fourniront jusqu'à 1MW de capacité de production.

Dans le cadre de ce projet, l'électricité est vendue directement par Powerhive aux ménages locaux et aux micro-entreprises sur la base d'un prépaiement. Chaque système comprend des batteries pour offrir une alimentation fiable aux clients.

Powerhive a également mis en place un programme de micro-financement de volailles pour ses clients, qui a permis de financer sept couveuses et de construire 25 poulaillers en partenariat avec une communauté villageoise du comté de Kisii au Kenya, offrant ainsi des moyens de subsistance à environ 130 personnes, générant un nouveau revenu de 150 à 250 $ US par personne et par mois. Les propriétaires de couveuses bénéficient d'une formation continue et d'un financement des dépenses d'investissement.

En outre, PowerGen a financé les autocuiseurs électriques afin d'encourager une cuisine moins intensive en carbone, et a également facilité le déploiement de moulins électriques, de motos et de tuk-tuks, ainsi que de couvoirs sur ses sites. Ces opportunités économiques soutiennent les pratiques agricoles résilientes au climat, améliorant les moyens de subsistance et augmentant la résilience globale de la communauté du projet.

Jusqu'en 2016, les mini-réseaux n'étaient pas autorisés, mais «tolérés» au Kenya. Powerhive s'est posé en pionnier en devenant la première entreprise privée à obtenir un permis pour le développement de mini-réseaux. Le succès de l'entreprise a sans doute facilité la tâche d'autres promoteurs privés au Kenya et a peut-être contribué à l'attention accrue du gouvernement pour ce secteur. La nouvelle réglementation sur les mini-réseaux est actuellement à un stade avancé de développement et devrait être finalisée en 2022.

Structure de financement

Date contractuelle : 24 mai 2018
Type de prêt : Dettes
Financement de REPP : 3 millions de dollars

 

Regardez la vidéo de Powerhive

Le mécanisme REPP a été essentiel pour libérer le potentiel des microréseaux pour Powerhive au Kenya. En plus de fournir aux investisseurs privés un cadre leur permettant de comprendre comment les projets de microréseaux de Powerhive peuvent être exploités par l’emprunt, il témoigne également de la confiance accordée à notre plateforme axée sur les données, plateforme que nous avons l'intention de déployer au Kenya et plus largement en Afrique dans le futur.
- Christopher Hornor, fondateur et PDG de Powerhive