Powerhive Kenya

Projet de microréseau au sol destiné à connecter 60 000 Kenyans à une électricité propre pour la première fois au cours des deux prochaines années.

Environ 60 000 personnes vivant dans les zones rurales du Kenya devraient avoir accès à l’électricité pour la première fois après que le REPP a approuvé une ligne de financement avec obligation de résultats de 3 millions de dollars américains pour ce projet de microréseaux unique en son genre.

La phase 2 du projet, qui fait suite à un projet pilote réussi sur quatre réseaux, consistera à installer près de 100 microréseaux montés au sol qui fourniront une énergie propre aux communautés rurales des régions de Kisii et de Nyamira, dans le sud-ouest du Kenya, une installation qui se fera sur les deux prochaines années.

Combinés, les microréseaux fourniront jusqu'à 1 MW de capacité de production. Le promoteur Powerhive East Africa Ltd vendra directement l’électricité aux foyers et aux entreprises locaux, avec un système de prépaiement. Chaque système comprendra des batteries pour offrir une alimentation fiable aux clients.

Le mécanisme de financement de REPP permettra à Powerhive de mener à bien le déploiement de la phase 2 et d’atteindre une taille suffisante pour attirer un financement supplémentaire par emprunt et par actions, et pour continuer à construire des microréseaux au Kenya.

Jusqu'en 2016, les microréseaux n'étaient pas autorisés, mais «tolérés» au Kenya. Powerhive s'est posé en pionnier en devenant la première entreprise privée à obtenir un permis pour le développement de microréseaux. Le succès de cette initiative devrait faciliter la tâche d’autres développeurs privés au Kenya et soutenir la création d’un modèle commercial durable.

Structure de financement

Date contractuelle : 24 mai 2018
Type de prêt : Prêt assorti d'une option convertible basé sur les résultats
Financement de REPP : 3 000 000 USD

Le mécanisme REPP a été essentiel pour libérer le potentiel des microréseaux pour Powerhive au Kenya. En plus de fournir aux investisseurs privés un cadre leur permettant de comprendre comment les projets de microréseaux de Powerhive peuvent être exploités par l’emprunt, il témoigne également de la confiance accordée à notre plateforme axée sur les données, plateforme que nous avons l'intention de déployer au Kenya et plus largement en Afrique dans le futur.
- Christopher Hornor, fondateur et PDG de Powerhive