Djermaya, Tchad

Un projet solaire à grande échelle au Tchad réduira considérablement la dépendance totale du pays à l'égard de l'énergie produite à partir de combustibles fossiles et augmentera de 20 % la capacité de production.

Des plans ambitieux pour une centrale solaire photovoltaïque de 25 MW au Tchad pourraient catalyser la transformation du système énergétique inadéquat et entièrement basé sur des combustibles fossiles du pays et contribuer à réduire la pauvreté.

En dépit des nombreux défis financiers et géopolitiques associés au projet, le REPP s'est engagé à accorder un prêt de développement de 380 000 EUR à Smart Energies International, en raison de l'impact positif énorme que le succès du projet aurait sur le Tchad et ses habitants.

Aujourd'hui, le Tchad est l'un des pays les plus pauvres du monde et ne dispose que d'une capacité de production d'énergie installée de 125 MW, le tout reposant sur le fioul lourd et le diesel. En 2016, seulement 8,8 % de sa population était connectée au réseau national.

Dans le même temps, le pays subit des niveaux exceptionnels d’irradiation solaire, ce qui crée un potentiel considérable pour la production d’énergie solaire. Pour ce projet, les promoteurs ont sécurisé un site dans la région de Hadjer-Lamis, à 30 km au nord de la capitale N'Djamena, d’une valeur d’irradiation estimée à 2 191 kWh/m2.

Une fois construite, la centrale solaire contribuera à réduire la pauvreté au Tchad en alimentant le réseau en électricité à un coût inférieur à celui des centrales à combustibles fossiles, ce qui permettra au gouvernement de réduire ses subventions au secteur de l’énergie et de concentrer ses ressources limitées sur d’autres services vitaux tels que l'infrastructure, l'éducation et la santé. Le projet créera également 250 emplois pendant la construction et 12 postes permanents pendant la phase opérationnelle.

En juin 2019, le projet en était à un stade de développement relativement avancé. Le site était sécurisé, un tarif convenu avec le fournisseur, un PPA signé et un PCOA à approuver en septembre.

Structure de financement

Date contractuelle: 26 mars 2018

Type de prêt: Prêt de développement

Financement REPP: jusqu'à 380 000 EUR

Les besoins en énergie sont très importants au Tchad - des besoins principalement satisfaits aujourd'hui par des énergies polluantes. Dans un pays fortement ensoleillé comme le Tchad, l’énergie solaire apparaît comme un excellent moyen d’élargir l’accès à une énergie propre. Nous sommes heureux de contribuer à son déploiement au Tchad.
- Hugues Antoine Guinoiseau, Directeur de Smart Energies International